Tel: 01 82 88 29 64 | e-mail: info@defibrillateurshop.fr

Des questions ? Contactez-nous au 01.82.88.29.64 ou par e-mail

Informations utiles

Pour toute question ou information, n'hésitez pas à nous contacter par mail à info@defibrillateurshop.fr ou par téléphone au 01 82 88 29 64.

Qu'est-ce qu'un DAE ?

Le défibrillateur automatique externe (DAE) est un appareil portable fonctionnant sur batterie, qui peut être placé dans tous les lieux publics ou les lieux très fréquentés. Le DAE a pour but de sauver des vies, en analysant l'activité du cœur d'une personne en arrêt cardiaque et en délivrant des chocs pour la rétablir.

Fonctionnement du DAE

Le DAE analyse le rythme cardiaque de manière automatique, contrairement aux défibrillateurs utilisés par les médecins. Si le cœur de la victime ne présente aucune activité, alors le défibrillateur indique qu’un choc électrique est nécessaire. Si le cœur de la victime ne présente pas un rythme choquable, alors le sauveteur continue la RCP (réanimation cardio-pulmonaire), qui donne de meilleures chances de survie à la victime.

Les DAE sont conçus pour pouvoir être utilisés facilement par toute personne se trouvant sur les lieux d’une urgence médicale. Une fois activé, l’appareil fournit à l'utilisateur des instructions vocales ou visuelles. Le secouriste est appelé à appliquer les deux électrodes sur la peau de la victime, une sur la clavicule droite, l'autre sous l'aisselle gauche. L'appareil analyse ensuite lui-même le rythme cardiaque de la victime et prévient si un choc électrique est nécessaire. S’il n'est pas nécessaire de délivrer un choc, le secouriste devra assister la victime d'une autre manière : en poursuivant par exemple la RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire), c’est à dire le massage cardiaque (guidé par un métronome pour la cadence des compressions).

Attention, l’utilisation seule du DAE ne suffit pas. Une formation aux gestes de premiers secours est fortement recommandée. 

Le décret du 4 Mai 2007 (n°2007-705) autorise l’utilisation des défibrillateurs entièrement ou semi automatiques par des personnes non médecins (c’est à dire tout le monde) : « Toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe ».

Qu’est-ce que la défibrillation ?

La défibrillation, aussi appelée choc électrique, est un geste médical qui consiste à faire passer volontairement un courant électrique dans le cœur lorsque celui-ci est en arrêt. On utilise pour cela un défibrillateur qui permet de rétablir le rythme cardiaque. Le défibrillateur est le matériel de sauvetage cardiaque le plus efficace que l’on puisse trouver actuellement. Son usage est fortement recommandé sur une personne victime d’un arrêt cardiaque.

La chaîne de survie
chaine-de-survie

Le témoin sur place dispose d’un délai de 3 à 5 minutes pour agir : il faut d’abord alerter les secours, puis entreprendre le massage cardiaque et/ou le bouche à bouche. Dès que possible, les électrodes de l’appareil doivent être placées sur le corps de la victime. L’appareil fournira des instructions vocales à l'utilisateur et effectuera son travail d'analyse et de choc. Le sauveteur devra en particulier écarter les personnes présentes du corps de la victime et appuyer sur le bouton choc s'il s'agit d'un défibrillateur semi-automatique.

Le sauveteur restera aux côtés de la victime jusqu'à l'arrivée des secours.

DSA ou DEA ?

Nous proposons deux types d'appareils : le défibrillateur semi-automatique (DSA) et le défibrillateur entièrement automatique (DEA), à ne pas confondre avec le DAE qui signifie défibrillateur automatique externe.

Défibrillateur Semi-Automatique (DSA) :
Le sauveteur doit appuyer sur un bouton « choc » pour que l'appareil délivre le choc à la victime, et peut donc s'assurer que personne ne touche la victime avant d'autoriser l'appareil à délivrer le choc électrique. En cas de contact physique entre la victime et toute personne étant à côté d’elle, le risque de blessure serait négligeable, mais la victime ne bénéficierait pas d’un choc approprié.

Défibrillateur Entièrement Automatique (DEA) :
L'appareil décide de délivrer le choc lui-même, après avoir donné des indications vocales claires demandant à toutes les personnes qui se trouvent à proximité de la victime, de s’en éloigner. La procédure s'en trouve simplifiée.

Quel que soit le type d'appareil, l'analyse du rythme cardiaque et le diagnostic sont automatiques, par opposition aux défibrillateurs manuels utilisés par les médecins. La machine ne permet de choquer que si l'activité cardiaque de la victime le justifie, car il faut arrêter la réanimation cardio-pulmonaire pour choquer. Si le cœur de la victime ne présente pas un rythme choquable, le défibrillateur n’indique qu'aucun choc n'est indiqué et le sauveteur continue donc la réanimation cardio-pulmonaire, qui donne de meilleures chances de survie à la victime.

Pour certains le défibrillateur entièrement automatique éviterait le stress et la perte de temps d'une personne novice qui hésiterait à appuyer sur le bouton. Mais pour d'autres, le choc électrique pourrait avoir lieu plus rapidement avec le défibrillateur semi-automatique et donc permettrait de gagner quelques secondes voire quelques minutes précieuses.

Pour conclure, on peut dire que défibrillateur entièrement automatique serait plus à destination d'un public sans aucune formation et le semi-automatique à privilégier pour des personnes avec un minimum de formation, mais comme rien n'est prouvé, à vous de faire votre propre choix !

  • Les défibrillateurs entièrement automatiques seraient le plus souvent installés sur la voie publique et les lieux très fréquentés par un public pas forcément formé comme les gares, les places de marché, les centres commerciaux, etc.
  • Quant aux défibrillateurs semi-automatiques, ils seraient le plus souvent installés dans les lieux fréquentés par du personnel formé (sauveteur secouriste du travail par exemple ou secouriste) : stades, piscines, postes de secours, etc.

Indice IP

L’indice de protection (International Protection Marking) est une norme internationale de la Commission électrotechnique internationale (International Electrotechnical Commission = IEC) relatif à la protection des corps étrangers solides et des liquides sous le numéro IEC 60529.

Il est composé des lettres IP (pour « Indice de Protection ») suivies d’une note donnée de 1 à 6 qui correspond au niveau de protection contre les corps solides (ex. : poussière, sable, sciure) et d'une note entre 1 et 9K pour la protection contre les corps liquides (eau).

Plus l’indice de protection est élevé et plus le défibrillateur est résistant à la poussière et aux projections d'eau.

Ci-dessous un tableau récapitulatif des indices de protection appliqués aux défibrillateurs :
tableauIP

Ex. : Un AED avec un indice par IP54, est protégé contre la poussière et le sable et peut être sans problème utilisé sous la pluie (ou à la plage et à la piscine).

Batteries

Tous les DAE sont équipés d’une pile, de plusieurs piles ou d’une batterie, qui ne sont pas rechargeables. Il s’agit en général de batteries au lithium car elles sont plus légères, plus puissantes et plus perfomantes. Il n'est pas nécessaire de connecter le défibrillateur au réseau électrique pour bien fonctionner, les batteries suffisent.

La durée de vie dépend de la marque et du modèle et varie entre 2 et 7 ans quand l’appareil est en mode veille. Vous trouverez la durée de vie de chaque batterie sur la page de la batterie recherchée, sous la rubrique « informations complémentaires / durée ». Attention, cette durée de vie peut être écourtée. En effet, des éléments externes (des variations au niveau de la température par exemple) peuvent altérer la durée de vie de la batterie. Quoi qu’il en soit, votre DAE émettra un signal sonore strident pour vous alerter que la batterie est faible et qu’il faut la changer. Essayez d’éviter cette situation en remplaçant la batterie de votre défibrillateur à temps !

Électrodes

Les électrodes de défibrillation ont deux fonctions :
1. Capter et transmettre l’activité électrique cardiaque à l’analyseur du défibrillateur.
2. Délivrer le choc électrique à travers les électrodes (si le choc est conseillé).

Contenues dans un emballage hermétique, les électrodes de défibrillation sont autocollantes et sont recouvertes d’un gel qui facilite le passage du courant et diminue le risque de brûlure de la peau.

electrodes

Les électrodes pour adultes, tout comme les électrodes pédiatriques (conçues pour les enfants entre 1 et 8 ans et pesant moins de 25 kg), sont à usage unique, auto-adhésives et pré-gélifiées. Elles sont fournies avec un câble et un connecteur.
Tous les défibrillateurs sont différents et chaque fabricant propose des électrodes comportant leurs propres connecteurs (lesquels se trouvent au bout du câble. Ils connectent les électrodes à l'appareil). Il est important de choisir la marque et le modèle d'électrodes correspondant à votre défibrillateur. Les électrodes ne sont pas réutilisables. Une fois utilisées elles doivent être jetées (dans une poubelle ordinaire). Pour que le défibrillateur fonctionne de façon optimale, les électrodes de défibrillation devront être remplacées après chaque utilisation.

 Knipsel  Knipsel2
Placement des électrodes sur des adultes. Placement des électrodes sur des enfants de 1 à 8 ans (et/ou pesant moins de 25 kg).

Consignes à suivre pour placer les électrodes :

  • dénuder le torse du patient, y retirer tous les bijoux et les piercings qui s'y trouvent et s'assurer que la peau est propre et sèche.
  • retirer le soutien-gorge s’il s’agit d’une femme,
  • raser les poils du torse avec un rasoir si cela s’avère nécessaire,
  • poser les électrodes fermement pour que le gel autocollant adhère de manière appropriée, évitant ainsi des problèmes de connexion (augmentation de l'impédance) ou un risque de brûlure de l'épiderme si des poches d'air se trouvent entre les électrodes et la peau pendant le passage du courant. Placez une électrode sur la poitrine de la victime en haut à droite et l'autre sur le côté inférieur gauche sous le sein gauche de la victime. Pour la défibrillation des nourrissons et des enfants âgés de moins de 8 ans ou dont le poids est inférieur à 25kg, il faut utiliser les électrodes pédiatriques dont la taille est adaptée à la corpulence.

Date de péremption

Les électrodes autocollantes pré-gélifiées (qui sont à usage unique) sont livrées dans un emballage hermétique non plié, avec un câble intégré, et ont une date de péremption. Le gel conducteur des électrodes (qui permet une conduction homogène du courant) contient de l’eau pour bien adhérer à la peau. Avec le temps, cette teneur en eau diminue, les électrodes s’assèchent et perdent de leur adhérence, se détériorent, et risquent alors de  ne plus être opérationnelles et donc de ne plus permette le passage du courant. Pour cela, nous vous demandons donc de vous assurer que la date de péremption (indiquée sur l’emballage) est bien valide. Si ce n’est pas le cas, merci de bien vouloir renouveler vos électrodes dès que leur date arrive à expiration, ceci pour garantir le bon fonctionnement du dispositif.

Enfants et défibrillation

Dans le cas des enfants, l'arrêt cardiaque n'est qu'exceptionnellement dû à une fibrillation ventriculaire. Dans la plupart des cas, l'arrêt est consécutif à un manque de dioxygène (hypoxie, ou anoxie : noyade, étouffement, intoxication, apnée spontanée) : en effet, le tissu cardiaque est jeune et sain, il n'y a pas de risque d'infarctus. Donc la défibrillation est inutile et la pose de l'appareil retarde inutilement les manœuvres de réanimation qui elles ont une très grande efficacité : le fait d'apporter du dioxygène aux cellules va pouvoir faire repartir le cœur dans la plupart des cas si ceci est fait suffisamment tôt.

Il existe toutefois de rares cas où le cœur sera en fibrillation ventriculaire, notamment en cas de malformation cardiaque ou si l'arrêt cardiaque est dû à un choc électrique.

Réanimation d'un enfant entre 1 et 8 ans ou pesant moins de 25kg :

  • si un témoin est disponible, faire alerter les secours et demander un défibrillateur
  • effectuer 5 insufflations (bouche à bouche ou bouche à nez)
  • si la respiration n'a pas repris, commencer la RCP (réanimation cardio-pulmonaire).
    Si aucun témoin n'est disponible, le sauveteur arrête la réanimation au bout de cinq cycles de 30 compressions et 2 insufflations pour aller alerter les secours, il revient ensuite pour réanimer la victime
  • continuer la réanimation jusqu'à l'arrivée des secours ou d'une personne apportant un défibrillateur.
    Le défibrillateur (qui doit alors être équipé d’électrodes spécifiques pour enfant, ou d’un mode pédiatrique) sera posé après 5 cycles de RCP (soit environ 2 minutes). Le cœur est ainsi "préparé" à recevoir le choc électrique, de l’oxygène ayant été distribué à tout l'organisme lors des 5 cycles de RCP.

 

Recyclage

Piles et batteries

pile3

Toutes les piles et batteries contiennent des produits très toxiques : il faut absolument perdre l'habitude de les jeter à la poubelle et adopter des gestes éco-citoyens. Les grandes surfaces, les magasins commercialisant des piles et les mairies disposent généralement d'un point de collecte pour les piles usagées.
Les métaux issus des piles recyclées sont réutilisés par les industries. Le plomb sert par exemple à fabriquer de nouvelles batteries. Le zinc peut être utilisé pour les gouttières. Le noir de carbone entre dans la composition des revêtements routiers, et l'acier peut servir pour les carrosseries de voiture.

Électrodes

Les électrodes quant à elles peuvent être jetées dans une poubelle ordinaire.

Défibrillateurs

Les défibrillateurs doivent être recyclés conformément aux règlements locaux et nationaux, dans des bennes dédiées aux déchets électriques et électroniques (DEEE). Attention : les piles ou batteries doivent être retirées de l'appareil avant.

Pour tout défibrillateur commandé chez Medisol, un contrat de maintenance « Service Standard » d’un an vous est OFFERT !

Pour tout DAE acheté chez nous, nous nous engageons à vous fournir gratuitement une nouvelle paire d'électrodes, une batterie (si besoin) et une trousse de secours.